De quoi dépend l'atteinte des objectifs ? - àMoiLePublic !

Quel est le 1er frein dans l’atteinte des objectifs ?

Vous avez peut-être déjà entendu dans votre entourage : “ce que je sais c’est que je ne sais rien“. Avez-vous réussi à prendre au sérieux la personne qui prononçait cette phrase ? Pour être honnête avec vous, cette expression me paraissait simplement bonne à placer en soirée pour paraître intelligent. En effet, ça sonnait trop intellectuel pour moi, artiste à tendance hypersensible. C’était sans savoir qui l’avait prononcée pour la première fois. Que ce soit Platon ou Socrate (qui n’a jamais écrit) l’important est que c’étaient des penseurs, des sages qui ont marqué les temps. Oui, mais quel rapport avec l’atteinte des objectifs et la réalisation de nos rêves ?

Explorons l’enseignement que recèle cette formule galvaudé.

C’est assez simple quand on s’y penche avec attention. C’est vrai que de prime abord, on a envie de se dire : “non, je sais que j’ai des connaissances”. Vous vous doutez bien que l’auteur a pris le contre-pied par prudence. Ce n’est que lorsque nous abordons un nouveau domaine de connaissances que nous réalisons progressivement l’étendue de notre ignorance.

Pour revenir à nos moutons, quand nous entreprenons un nouveau projet, nous avons souvent l’attention centrée sur l’atteinte du résultat. Qu’est-ce qu’on fait le plus souvent ? On s’appuie sur nos certitudes et croyances que nous prenons pour argent comptant.

Que se passe-t-il alors ?

A la première difficulté nous abandonnons. Mais pourquoi ? Tout à coup, ce que nous vivons comme un échec, nous fait réaliser que nous avons largement sous-évalué l’ampleur de la tâche, les efforts à fournir pour atteindre notre objectif.

En effet, la “douleur” est trop forte et jeter l’éponge est une réaction de survie qui nous permet de nous mettre à l’abri de l’échec. Certaines croyances peuvent vite s’inviter : “Mieux vaut laisser tomber maintenant” ou encore “C’est bien la preuve que…” ce qui nous fait croire que c’est ce qui va limiter la casse et que nous allons trouver mieux à faire. Peut-être mais pas nécessairement. Nous évaluons intuitivement la balance bénéfices / risques souvent aux dépens de notre projet. Un modèle mental s’installe progressivement.

Un autre problème peut apparaître progressivement : nous ancrons un modèle de fonctionnement qui devient de plus en plus difficile à démanteler.

Ce qui se cache derrière les certitudes et croyances c’est ce qu’on appelle les méconnaissances : Je crois savoir quelque chose qu’en réalité j’ignore. C’est pourquoi, le fait de se centrer sur le résultat et l’un des meilleurs moyens de ne pas atteindre des objectifs qu’on s’est peut-être fixé un peu vite.

Dans ce cas, comment atteindre ses objectifs ?

Je vais vous la faire simple…

J’aurais du mal à trouver l’origine des mots qui suivent mais il ne sont pas de moi et appartiennent à la sagesse traditionnelle chinoise :

Un jeune disciple va voir son maître impatient et lui dit. Voilà des mois que je travaille pour toi et tu ne m’as encore rien enseigné. Je voudrais que tu m’enseignes la sagesse. Peux-tu me montrer la voie de la sagesse ?

Sagesse traditionnelle chinoise (si vous en connaissez l’auteur, faites-moi signe :))

Le vieux maître compatissant regarde alors son disciple impatient et lui répond : “Sous tes pieds”

Nous avons du mal, nous occidentaux à faire l’économie des mots. Pourtant, elle pourrait nous aider à voir l’essentiel.

Quand nous entreprenons quelque chose de nouveau on se trouve face à l’inconnu. Pourtant nous agissons et attendons des résultats comme si nous étions en terrain connu. Nous espérons ne pas avoir à nous tromper et avançons aveuglément en espérant que tout va bien se passer et que nous allons pouvoir faire l’économie de l’apprentissage de ce que nous ignorons.

Augmenter les chances d’atteindre ses objectifs

Ce titre évoque pour moi la question du choix des objectifs. En effet, si l’on tient compte de la phase d’apprentissage inhérente à toute entreprise à but lucratif ou non, nous ne pouvons pas choisir de la même façon que lorsque sur un coup de tête en prend une résolution que nous doutons d’emblée pouvoir tenir. Mais on veut se faire croire que quelque part c’est possible.

C’est ainsi que j’ai décidé un peu sur un coup de tête que je devais écrire un bref article tous les jours.

Mais l’inspiration n’est pas au rendez-vous. Pourtant, j’ai des choses à dire. Mais ce n’est pas que je suis en manque d’idées, non. C’est qu’elles ne m’intéressent pas toutes. C’est aussi que mon énergie et ma disponibilité pour écrire ne sont pas toujours au rendez-vous….

Vous l’aurez compris, l’être humain a tendance à minimiser les difficultés, à sous-évaluer le temps nécessaire pour réaliser une tâche ou encore pêcher par optimisme sur les aléas de la vie de tous les jours.

Une façon de faire est de revoir ses objectifs à la baisse en considérant sérieusement notre point de départ. On peut également se donner plus de temps ou encore bien évaluer la valeur que nous donnons à notre projet. On peut aussi, et c’est certainement un option à prendre au sérieux, associer ces différentes options pour prévoir différents paliers.

Quels véritables obstacles dans l’atteinte des objectifs peuvent se présenter à vous ?

Que pourrait-il vous arriver de pire qui pourrait mettre sérieusement à mal votre projet ? Que feriez-vous alors ? Si votre réponse est l’abandon, peut-être que ce n’est pas le bon moment pour vous lancer dans ce projet. Si en revanche vous vivez cet obstacle comme une opportunité de vous connecter au présent, à l’ici et maintenant et d’apprendre, vous êtes probablement en mesure de relever votre défi.

atteinte des objectifs à travers les obstacles

Méthode simple d’atteinte des objectifs :

Attention, elle ne vous évitera pas les efforts 🙂 mais vous aidera à tenir la distance 🙂

  • L’un des obstacles majeurs pour atteindre vos objectifs est l’ignorance
  • Que feriez-vous s’il vous arrivait le pire que vous puissiez imaginer ?
  • Si vous êtes toujours partant…
  • Donnez-vous une bonne marge de manœuvre et définissez une échéance.
  • Etablissez des paliers
  • Apprenez de vos erreurs et des obstacles
  • Avancez

Rappelez-vous : les obstacles sont souvent là où on ne s’y attend pas.

Quel esprit pour atteindre ses objectifs ?

Il y a une dernière chose que je n’ai pas explicité mais qui est pourtant là en filigrane. Il s’agit de l’esprit avec lequel nous abordons nos projets et objectifs. Comment cesser de se centrer sur le résultat ?

Si bébé vous vous étiez découragé en tombant la première, à la deuxième voire à la dixième fois que vous avez essayé de marcher, vous n’auriez probablement jamais tenu sur vos deux jambes. A chaque fois que vous tombiez vous n’étiez pas en train d’échouer mais en train d’apprendre à marcher. Vous n’étiez pas pressé d’atteindre un résultat. Vous viviez l’instant présent et la moindre avancée était une source de plaisir ou du moins d’apprentissage.

Vous le saviez déjà, il faut juste s’en souvenir dans l’action. S’amuser et apprendre sont les meilleurs moyens d’avancer dans la direction que vous avez choisie. Seulement, la ligne droite est plus une exception que la règle.

Le chemin est sous nos pieds et si vous êtes arrivé à la fin de cet article, vous êtes bien parti pour atteindre vos objectifs.

C’est le bon moment pour vous et vous souhaitez vous faire accompagner en individuel, suivez le lien !

Laisser un commentaire