Comment développer la confiance en soi en 3 clés -

Comment développer la confiance en soi en 3 étapes

Si vous vous demandez comment développer la confiance en soi, vous savez sûrement déjà que celle-ci ne se développe pas seulement à notre enfance. On peut la booster et la cultiver tout au long de la vie à mesure que nous accumulons des expériences. Mais pourquoi tout le monde parle de la confiance en soi ?

En effet, la confiance en soi n’est jamais acquise définitivement. D’ailleurs, on peut se sentir sûr de soi dans certains domaines plus que dans d’autres dès que vous sortez de votre zone de confort.

Les 3 clés pour s'affirmer PDF

La confiance en soi pour quoi faire ?

Alors que certains considèrent qu’elle est particulièrement importante dans nos premières années, je préfère dire qu’elle nous est nécessaire au quotidien pour ancrer nos expériences positives. Elle tout aussi utile pour sortir de sa zone de confort, prendre des décisions et s’y tenir, développer son assertivité... En effet, bien que le doute soit utile, quand une décision est prise, ce qui compte, c’est de valider ses propres choix dans l’action.
La confiance en soi devient indispensable pour affronter avec plus de sérénité les grandes épreuves qu’on peut rencontrer tout le long de notre parcours.

C’est à nous de développer notre confiance

Durant les premières années de notre vie, la confiance en soi se construit au contact de nos parents et entourage. À mesure qu’on grandit et qu’on gagne en autonomie, c’est à nous que revient la responsabilité de l’entretenir, de la cultiver et de la développer pour le restant de notre vie.

Quand se manifeste le manque de confiance ?

Le manque de confiance en soi nous fait souffrir ou se manifeste dès que nous nous retrouvons hors de notre zone de confort. Ce manque peut avoir des causes diverses. Néanmoins, il est le signe qu’un besoin n’est pas pris en compte, que nous ne sommes plus alignés intérieurement ou que nous manquons des repères.

Distinguer estime de soi et confiance en soi

Il se peut que vous ne distinguiez pas bien la différence entre estime de soi et confiance en soi. C’est compréhensible, car ces deux notions sont étroitement liées.
Avant d’aller plus loin, voyons donc ce qu’est l’estime de soi. Cette dernière est plus liée à la valeur que nous nous accordons nous-mêmes. Cette valeur est en lien avec notre faculté à agir en accord avec nos valeurs.
En effet, plus nous agissons en accord avec celles-ci, plus notre estime de soi se développe. Plus nous nous estimons et plus nous développons un sentiment de sécurité intérieure. Cette dernière nous aide par conséquent à agir et à développer la confiance que nous recherchons.

Comment développer la confiance en soi joue sur l’estime de soi

Si vous m’avez suivi jusque-là, vous avez sûrement compris l’interdépendance entre ces deux piliers essentiels pour « réussir dans la vie » mais aussi, pour oser prendre la parole en public. Si le premier pilier est plus lié à nos valeurs et à notre essence, le deuxième repose davantage sur l’action au quotidien et les fruits que nous tirons de ces actes. Nous gagnons donc à bien nous connaître afin d’agir en conscience et en accord avec nos valeurs.

Mesurer le manque d’assurance

Vous avez compris le principe pour développer votre confiance. Allons maintenant plus avant pour rendre cette compréhension plus concrète et actionnable.
À cet effet, j’aimerais vous proposer un outil pour vous permettre de mesurer les écarts à travers un petit travail d’introspection. Cette prise de recul vous permettra de faire un rapide état des lieux. Je vous invite à présent à vous interroger sur la manière dont se manifeste votre manque et à le mesurer.

Commençons par répondre aux questions suivantes pour mieux cerner le problème :

  • Quand se manifeste ce manque d’assurance
  • Que ressentez-vous ?
  • Quelles pensées vous occupent ?
  • Que faites-vous ?
  • Notez votre manque de confiance sur une échelle de un à dix (Un pour un manque total de confiance en soi et dix pour une confiance au top)

À présent que nous avons réalisé ce travail, nous en savons plus sur la façon dont se manifestent nos saboteurs internes.

Prenons encore quelques minutes pour lister nos dix principales valeurs.

Si vous en trouvez plus tant mieux. Dans le cas contraire, je vous invite à continuer. Ce sont les grands principes que nous avons à respecter quand nous agissons pour être en accord avec nous-mêmes. Vous vous rappelez ? Ils nourrissent notre propre estime. Oui, agir nous aide concrètement à développer et entretenir la confiance en soi, car ces actions que nous menons vont nourrir notre estime de soi.

Vous vous dites peut-être, d’accord, j’ai compris, mais par où commencer ? Je veux bien agir, mais qu’est-ce que je dois faire pratiquement ? Patience, on y vient.

Concrètement, comment développer la confiance en soi

comment développer la confiance en soiVous savez maintenant plus précisément où vous en êtes, comment se manifeste votre manque de confiance en vous et vous savez que vous pouvez combler ce manque. Si vous avez réalisé l’exercice précédent, il est temps de construire votre plan d’action pour développer la confiance en soi.

Commencez par écrire la liste de vos points forts. Soyez exhaustif. Pensez à mettre tout ce qui vous passe par la tête et notamment ce que vous avez entendu de positif sur vous. Ajoutez à votre liste tout ce qui vous passe par la tête même si cela vous paraît insignifiant, décalé, voire inutile. Si possible, ne vous jugez pas. Le résultat n’en sera que meilleur.

  1. Lister ses points forts
  2. Les classer par ordre d’importance (selon vos valeurs identifiées plus haut)
  3. Identifier quand et où vous pouvez les exprimer
  4. Créer les conditions pour les mettre en œuvre
  5. Prévoyez dans votre agenda des moments pour exprimer vos talents

Nota : ce qui ne sera pas noté dans votre agenda, ne sera probablement pas fait.

Mesurer vos progrès

Vous avez commencé à mettre en œuvre votre plan d’action ? Bravo ! Je vous invite à présent à mesurer vos progrès en reprenant le premier exercice.
Quels sont les points forts ou talents que vous possédez, que vous pratiquez et qui vous ont permis d’avancer ? Si vous pratiquez suffisamment, vous savez comment développer la confiance en soi.

Si vous n’avez pas fait les exercices à mesure que vous lisiez cet article, c’est à vous de jouer.

Rappelez-vous que les meilleurs résultats s’obtiennent sur la durée. Si vous avez mis en route votre plan d’action en route, il vous faudra près de dix-mille heures pour devenir expert dans votre pratique. C’est alors que vous maximiserez les effets sur la confiance en soi.

Prenons un exemple concret. Je suis quelqu’un de très curieux et j’aime tester de nouvelles activités. Malgré cela, mon intérêt pour ces nouvelles activités se tarit relativement vite. Imaginons que vous vous mettez au golf. Activité qui a priori est relativement facile démarrer. Vous prenez une vingtaine d’heures de cours, vous achetez un peu de matériel et vous allez au practice deux fois par semaine afin de pouvoir accéder au green rapidement avec votre carte verte en poche.

À raison de dix heures par semaine, combien de temps vous faudra-t-il pour devenir expert ?

10000 / 10 = 1000 soit presque vingt ans

Vous vous dites peut-être : « Je vois ! Comment développer la confiance en soi ? Attendre vingt ans de pratique… »

En réalité, si vous n’êtes pas né de la dernière pluie et vous avez fait l’exercice proposé, vous avez identifié des points forts. Parmi ces points forts, il y en a certains qui peuvent correspondre à des activités que vous aimez ! Comptez les heures. Je suis sûr que vous n’êtes pas si loin du compte. Quelle est la prochaine étape pour améliorer votre pratique ? Vous le savez, c’est là que se trouve votre source pour développer la confiance en soi. Alors, qu’attendez-vous ?

Développer la confiance en soi quand on est rebelle

J’exposais plus haut une méthode pour développer la confiance en soi. Mais il est probable qu’elle ne vous convienne pas pour son côté méthodique. Vous ne souhaitez probablement pas, non plus, devenir un expert en quoi que ce soit. Voici donc quelques pistes pour la développer malgré tout :

  1. Suivez votre peur.
    Le manque de confiance en soi peut enfermer pour ne pas avoir à faire face à ses peurs. La peur ne disparait pas, mais vous pouvez développer votre courage. Dosez et avancez. Vos peurs vous guideront sur le chemin du dépassement de soi.
  2. Connaissez vos limites
    Plus haut je vous conseillais de lister vos points forts. Ici, je vous propose de faire la liste de vos limites. Les connaître vous permettra de doser vos prises de risques.
  3. Fixez-vous des objectifs
    Les deux premiers conseils pour développer la confiance en soi vous mènent naturellement vers ce troisième conseil. Déterminez un résultat quantitatif, qualitatif et daté.
  4. Nourrissez-vous de vos réussites
    Faites votre palmarès de réussites et complétez-le régulièrement. Il n’y a pas de petites réussites.
  5. Prenez vos échecs pour ce qu’ils sont réellement
    Un échec n’est jamais autre chose qu’une leçon pour atteindre son objectif. La mise en pratique est l’étape logique après l’apprentissage.
  6. Évitez de vous comparer aux autres
    On est facilement tenté de se comparer aux autres. Cependant, il faut comparer ce qui est comparable. Aucun parcours ne se ressemble. Apprenez à aimer le vôtre, car c’est le meilleur moyen de développer la confiance en soi

Les 3 clés pour s'affirmer PDF

L’article  » Comment développer la confiance en soi en 3 étapes vous a plu ?  » N’hésitez pas à partager votre expérience et votre avis sur l’article dans les commentaires, j’y répondrai personnellement.

Laisser un commentaire

Temps de Prendre votre place ?

Découvrez l'assertivité

Apprenez à vous affirmer avec bienveillance