Comment développer la confiance en soi en 3 étapes

Développer la confiance en soi

Différencier estime et confiance en soi ?

Si vous vous demandez comment développer la confiance en soi, vous savez probablement que celle-ci ne se développe pas seulement à notre enfance, mais aussi tout au long de la vie. Si certains considèrent qu’elle est particulièrement importante dans nos premières années, je préfère dire qu’elle nous est nécessaire au quotidien pour ancrer nos expériences positives mais également pour affronter avec plus de sérénité les épreuves que nous rencontrons au jour le jour. Aussi, si dans les premières années elle se construit au contact de nos parents et entourage c’est à nous que revient de la cultiver le reste de notre vie.

Le manque de confiance en soi nous fait souffrir dès que nous nous retrouvons hors de notre zone de confort. En général elle indique qu’un besoin n’est pas pris en compte. Donc, oui, la confiance en soi se développe.

Mais, avant d’aller plus loin, voyons ce qu’est l’estime de soi, plus liée à la valeur que nous nous accordons. Cette valeur est en lien avec notre faculté à agir en accord avec nos valeurs. En effet, plus nous agissons en accord avec celles-ci, plus notre estime de soi se développe. Plus nous nous estimons et plus nous développons un sentiment de sécurité intérieure. Cette dernière nous permet de développer la confiance que nous recherchons.

Comment développer la confiance en soi joue sur l’estime de soi

Si vous m’avez suivi jusque là, vous avez sûrement compris l’interdépendance entre ces deux piliers essentiels du bien-être. Si l’un est plus lié à nos valeurs et à notre essence, l’autre repose davantage sur l’action au quotidien et les fruits que nous tirons de ces actes. Nous gagnons donc à bien nous connaître afin d’agir en conscience et en accord avec nos valeurs.

Mesurer le manque

Vous avez compris comment vous y prendre pour développer votre confiance mais allons plus avant afin de rendre cette compréhension plus concrète et actionable. A cet effet, j’aimerais vous proposer un outil pour vous permettre de mesurer les écarts à travers un petit travail d’introspection. Cette prise de recul vous permettra de faire un rapide état des lieux. Je vous invite donc maintenant à vous interroger sur la manière dont se manifeste votre manque et à le mesurer.

Commençons par répondre aux questions suivantes pour mieux cerner le problème :

  • Quand se manifeste ce manque d’assurance
  • Que ressentez-vous ?
  • Quelles pensées vous occupent ?
  • Que faites-vous ?
  • Notez votre manque de confiance sur une échelle de un à dix (Un pour un manque total de confiance en soi et dix pour une confiance au top)

Maintenant que nous avons réalisé ce travail, nous en savons davantage sur la façon dont se manifestent nos saboteurs internes.

Prenons encore quelques minutes pour lister nos dix principales valeurs.

Si vous en trouvez davantage tant mieux. Si vous en trouvez moins, je vous invite à continuer. Ce sont les grands principes que nous avons à respecter quand nous agissons. Vous vous rappelez ? Ils nourrissent notre propre estime. Oui, agir nous aide concrètement à développer et entretenir la confiance en soi car ces actions que nous menons vont nourrir notre estime de soi.

Vous vous dites peut-être, d’accord, j’ai compris mais par où commencer ? Je veux bien agir, mais qu’est-ce que je dois faire concrètement ? Patience, on y vient.

Développer la confiance en soi

Vous savez maintenant plus précisément où vous en êtes, comment se manifeste votre défaut de confiance en vous et vous savez que vous pouvez combler ce manque. Si c’est, en effet, le cas, il est temps de construire votre plan d’action.
Commencez par écrire la liste de vos points forts. Soyez exhaustif. Pensez à mettre tout ce qui vous passe par la tête et notamment ce que vous avez entendu de positif sur vous. Ajoutez à votre liste tout ce qui vous passe par la tête même si cela vous paraît insignifiant, décalé voire même inutile.

  • Lister ses points forts
  • Les classer par ordre d’importance (selon vos valeurs identifiées plus haut)
  • Identifier quand et où vous pouvez les exprimer
  • Créer les conditions pour pouvoir les mettre en oeuvre
  • Prévoyez dans votre agenda des moments pour exprimer vos talents

Mesurer vos progrès

Vous avez commencé à mettre en oeuvre votre plan d’action ? Bravo ! Je vous invite maintenant à mesurer vos progrès en reprenant le premier exercice. Quels sont les points forts ou talents que vous avez exercé et qui vous ont permis d’avancer ? Vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Si vous n’avez pas fait les exercices à mesure que vous lisiez cet article, c’est à vous de jouer. N’hésitez pas à partager votre expérience et votre avis sur cet article dans les commentaires.

Partager l'article

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Résoudre : *
8 × 6 =


Bienvenue sur Amoilepublic !

Vous pouvez recevoir gratuitement le plan d'action pour vous débarasser définitivement de votre mauvais stress.

Une méthode pas à pas pour vivre plus sereinement vos apparitions et prises de parole en public.

Merci pour votre confiance !

%d blogueurs aiment cette page :