Qu'est-ce qu'est le défaitisme ? - àMoiLePublic !

Qu’est-ce qu’est le défaitisme ?

Avez-vous déjà connu le défaitisme dans votre vie ? Avez-vous connu des gens défaitistes ? Explorons ensemble les notions qu’on peut retrouver autour du pessimisme. En effet, vous êtes nombreux à ne pas vous reconnaître comme pessimistes et pourtant, vous pouvez passer régulièrement par des phases où vous ne voyez pas la vie en rose.
C’est ainsi qu’aujourd’hui, j’ai envie de parler du défaitisme. Il s’agit probablement du concept le plus proche du pessimisme.

On ne dérogera pas à la règle, allons voir ce que disent les dictionnaires sur ce mot.
Défaitisme, définition

Définitions du défaitisme

Selon le CNTRL, « le défaitisme est le manque de confiance en soi de celui qui est persuadé que ses projets sont irrémédiablement voués à l’échec ».

Le Robert est plutôt d’accord, mais va plus loin, car il évoque l’abandon : « Attitude de ceux qui ne croient pas à une victoire et préconisent l’abandon de la lutte. »
Le Larousse, corrobore ces deux définitions, mais ajoute une notion clé et c’est celle qui m’intéresse : il parle de « pessimisme systématique ». Ce qui est implicite ici est que le pessimisme peut ne pas être systématique et donc évitable dans certaines conditions.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Le pessimisme est-il incontournable ou serait-il conditionné à certaines circonstances, à un certain contexte ?

Je ne vais pas me cacher, je suis quelqu’un de plutôt émotionnel et je connais régulièrement les montagnes russes émotionnelles. Pourtant, le pessimisme est de moins en moins présent dans ma vie. Je reviendrai bientôt sur ce point : comment échapper au pessimisme.

Sources :
Larousse
Robert, CNTRL

Finissions par une note positive.

Citation inspirante sur le défaitisme

Même quand tout va au plus mal, on peut voir les choses à notre avantage. C’est en tout cas ce que Monica Seles, joueuse de tennis, a dit :

“On apprend plus de ses propres défaites que des défaites des autres.”

Monica Seles

En effet, plutôt que de se comparer à ceux qui selon nous réussissent, pourquoi ne pas chercher à comprendre la leçon que nous avons à tirer de notre défaite ?

Etes-vous défaitiste ?

Vous dites peut-être de vous-même : « je suis défaitiste… ».

J’ai un avis très tranché sur la question. Une personne défaitiste, est quelqu’un qui se caractérise par son défaitisme, c’est comme si cela était inné chez lui. Je pense que si ce n’est pas impossible que cela existe, cela est plutôt rare.

Il ne s’agit pas, en effet, d’un trait de caractère, mais plutôt, comme je disais plus haut, d’un état émotionnel. Il est tout naturel qu’après plusieurs coups durs rapprochés, on vive une période de doute et de perte de confiance en soi et en la vie. Certains pourraient même tomber dans un certain alarmisme et pourraient vivre une période de forte agitation et de nervosité.

De façon très personnelle et qui n’engage que moi, on pourrait donc se définir comme défaitiste de façon passagère, mais pas définitive. On n’est pas intrinsèquement défaitiste sans être atteint d’une certaine mélancolie.

Envie de réagir ? Sentez-vous libre de donner votre opinion à ce sujet dans les commentaires. Comme d’habitude, j’y répondrai avec grand plaisir même si vous n’êtes pas d’accord avec moi. Et qui sait, j’évoluerai peut-être avec vous.

Les 3 clés pour s'affirmer PDF

Laisser un commentaire

Temps de Prendre votre place ?

Découvrez l'assertivité

Apprenez à vous affirmer avec bienveillance