L'introverti au travail : Quel métier ? -

Introverti au travail, quel métier pour introverti ?

Parcourez-vous les offres d’emploi à la recherche de votre pépite ? Il arrive, dans son parcours d’introverti au travail que l’on se pose la question du métier parfait pour quelqu’un de tourné plutôt sur soi. « Est-ce que je ne ferais pas mieux de me trouver un job avec moins de clients, de réunions d’équipe, de relationnel ? Un métier dans lequel je pourrais me sentir plus en sécurité et qui tiendrait compte de ma nature plutôt timide ? » Ce sont d’excellentes questions. Elles méritent qu’on s’y attarde. Cependant, si elles se suffisaient à elles-mêmes, cela voudrait peut-être dire qu’il suffirait de piocher dans une liste en fonction de sa personnalité pour trouver l’emploi idéal…

Ce n’est pas du tout mon propos ici, mais si c’est ce que vous cherchez, rien ne vaut sa propre expérience. Faites votre choix !

Si, en revanche, vous avez déjà fait l’expérience des listes pour introverti au travail, vous pouvez passer directement à la suite de l’article :

Choisir son métier dans une liste ?

Pourquoi pas ? Allons-y, voici quelques idées d’emplois pour les introvertis qu’il vous sera aisé de compléter en extrapolant sur des idées similaires. Cette liste est non exhaustive et vous pouvez la compléter dans les commentaires ci-dessous, si le cœur vous en dit

Liste des meilleurs emplois pour introvertis

  • Infographiste
  • Ingénieur réseau
  • Développeur
  • Référenceur
  • SEO
  • Designer
  • Intégrateur web
  • Traducteur
  • Autres métiers de la tech
  • Soigneur d’animaux
  • Éleveur
  • Dompteur
  • Archiviste
  • Peintre
  • Sculpteur
  • Maçon
  • Électricien
  • Comptable
  • Aide-comptable
  • Couturier
  • Styliste
  • Agriculteur
  • Maraicher
  • Correcteur
  • Écrivain
  • Essayiste
  • Romancier
  • Dramaturge
  • Rédacteur
  • Transcripteur
  • Concierge
  • Technicien de surface
  • Médecin légiste
  • Enquêteur
  • Analyste
  • Statisticien
  • Vétérinaire
  • Chirurgien
  • Auditeur
  • Préparateur de commandes
  • Laborantin
  • Toiletteur
  • Promeneur de chiens
  • Énergéticien
  • Acupuncteur
  • Plombier
  • Mécanicien
  • Carrossier
  • Dessinateur
  • Photographe
  • Chercheur
  • Aventurier
  • Botaniste
  • Reporter
  • Plasticien
  • Plongeur
  • Chauffeur routier
  • Taxi
  • Chauffeur livreur
  • Dépanneur
  • Diagnostiqueur

Je vous laisse compléter cette série de métiers pour les introvertis…

Les 3 clés pour s'affirmer PDF

Mais simplement choisir dans un inventaire de jobs suffit-il pour réussir ? Vous voyez bien que piocher dans une liste n’est pas si simple, même si votre objectif n’est que de vous mettre à l’abri…
Pensez-vous que s’épanouir et atteindre le bien-être au travail de façon durable ainsi est possible ?

Ce serait confortable, mais un peu réducteur, vous ne trouvez pas ? L’équilibre au travail peut dépendre de beaucoup de facteurs : les compétences métier, son aisance relationnelle (qui ne dépend pas seulement de son degré d’introversion), son assertivité, les affinités avec les collègues de bureau, l’atmosphère générale de l’entreprise…

Considérons cette affirmation :

Dites-moi le métier que vous faites et je vous dirai si vous êtes introverti

Elle est, bien entendu, tout aussi réductrice.

Bien qu’on n’intègre pas suffisamment ce critère dans son choix de métier, il ne suffit pas à atteindre le bonheur au travail.

L’ikigaï à la japonaise : le métier pour introverti idéal sur le tard

À en croire les japonais, il vaudrait même mieux découvrir l’activité parfaite pour soi sur le tard. En effet, le principe de l’ikigaï consiste à profiter de la vie le plus possible en exerçant sa passion. Aussi, plus on la découvre tard, plus on peut vivre ces moments de manière intense.

Cependant, je veux me poser la question autrement.
J’aimerais le faire de façon beaucoup plus pratico-pratique. Plutôt que de partir d’une « liste de courses », je vous propose de partir de soi. Voici quelques questions simples :

  • En quoi suis-je compétent ?
  • En quoi suis-je incompétent ?
  • Qu’est-ce que j’aime faire ?
  • Qu’est-ce que je n’aime pas faire ?
  • Quelles activités me donnent de l’énergie ?
  • Quelles activités m’épuisent ?

Toutes ces questions s’appliquent qu’on soit introverti ou extraverti.

Attention aux perfectionnistes, la réponse parfaite n’existe pas. Ce qui compte, c’est d’y répondre de façon réaliste. C’est-à-dire, en se donnant une réponse dans l’ici et maintenant : une réponse imparfaite est idéale.

Vous pourrez faire le point dans quelque temps.

Dans tous les cas, c’est la synthèse de vos réponses qui vous amènera à vous orienter de façon pertinente pour vous. En fonction du chemin que vous avez parcouru. On minimise bien souvent les expériences passées.

En effet, ce sont vos actions, vos activités passées qui vous ont permis d’accumuler des expériences. Ces dernières permettent de mieux vous connaître et mieux vous vous connaissez plus il est facile d’identifier ce qui vous passionne. Vous l’aurez compris, l’expérience vient avec le temps.

Ceci qui explique pourquoi les japonais comptent sur le temps. Existe-t-il un lien avec le fait qu’ils vivent plus vieux en meilleure santé ? Je vous laisse le soin de vous faire votre propre avis.

Un métier en fonction de son degré d’introversion ?

Choisir son métier selon sa personnalité d’introverti, quel que soit le degré, est un piège. Encore une fois, il ne s’agit que d’un paramètre parmi d’autres. Se focaliser sur un seul facteur vous amènera, à coup sûr, vers la déception.

Anticiper les besoins futurs de l’introverti au travail

On me partage parfois la crainte de se lasser de son métier. Mais avec l’expérience, nos envies et besoins évoluent. Chercher à anticiper nos besoins et envies futures revient à les nier au présent.

Un dernier paramètre me paraît essentiel pour choisir son métier.

L’évolution naturelle des compétences et des envies

Quand on reste longtemps dans une branche, il est naturel d’évoluer vers des postes à responsabilité. On évolue souvent vers des postes de management, de gestion ou d’expertise. Autant dire que le choix est toujours possible.

Enfin, si vous avez une inquiétude concernant les relations. Êtes-vous mal à l’aise en présence des autres et préférez rester dans votre coin ? Rappelez-vous qu’avec le temps, vous serez de plus en plus à l’aise dans votre job.

On considère qu’il faut trois ans pour maîtriser son job. Si vous ne souhaitez pas évoluer, c’est le temps qu’il vous faut pour vous créer une zone de confort solide à votre poste.

Le choix de métier pour les personnalités introverties

Chercheriez-vous votre bonheur parmi les métiers les plus tranquilles ? Je ne vais pas davantage tourner autour du pot. Vous avez saisi l’idée. Choisir sur plusieurs paramètres et lâcher un peu prise sur l’avenir vous assure de prendre de meilleures décisions.

L’introverti au travail ne manque pas d’options pour trouver chaussure à son pied. Il deviendra, par exemple, un excellent ingénieur. Il peut aussi choisir le milieu de la recherche, de la documentation, de la négociation, du marketing ou même de l’art au sens large avec succès. D’autres métiers liés à l’écriture, la rédaction et traduction peuvent satisfaire certains introvertis.

En réalité, la plupart des métiers sont possibles. C’est surtout l’effort à fournir durant les études et les premières années de carrière qui fera la différence. Mais je sais que cette réponse peut ne pas satisfaire : certains cherchent des métiers sans relationnel. Est-ce souhaitable ? Est-ce ce que vous voulez vraiment ?

Pour ne vous citer qu’un cas extrême, de très bons acteurs sont fondamentalement introvertis. Ils peuvent mettre du temps à être connus du grand public, mais ils font de longues et belles carrières.

Moi-même, malgré mon introversion, j’ai pu travailler avec succès dans le milieu commercial : ma force se trouvait dans ma capacité d’écoute !


La différence fondamentale de l’introverti est simple. C’est le mode de gestion de son énergie qui diffère. Il a besoin de s’aménager des plages régulières pour se ressourcer.
À partir de là, il n’est pas plus limité qu’un extraverti. J’en parlais déjà dans un autre article, il a développé d’autres compétences clé pour beaucoup de métiers : écoute, analyse, imagination…

Les 3 clés pour s'affirmer PDF

Que retenir de cet article ? Avez-vous identifié un métier ? Si vous avez répondu aux questions posées plus haut, vous avez des pistes sérieuses pour vous orienter accord avec votre « moi »profond.

Vous l’aurez compris. Appuyez-vous sur les activités qui vous ressourcent et faites-en des compétences recherchées. Le travail, la passion et un bon équilibre vie pro vie perso vous aideront à réussir votre vie selon vos critères.

Vous avez un doute sur votre introversion ? Consultez les vingt pistes pour vous vérifier votre personnalité introvertie.

Alors ? Des idées de métier en fonction de vos réponses ? Que se passerait-il pour vous, si vous résolviez le problème à sa source ? Auriez-vous peur de réussir ?

Envie d’aller plus loin et de vous faire accompagner et quitter les rangs des timides ? Vous pouvez réserver votre entretien de découverte à travers ce lien : je prends rendez-vous et décide de développer mes compétences sociales.

Laisser un commentaire

Temps de retrouver la niaque ?

Découvrez l'assertivité

Apprenez à vous affirmer avec bienveillance