Lexique de la prise de parole

lexique de la prise de parole

Dans la communication, il arrive qu’on utilise des termes fixés par les grands théoriciens qui nous ont précédé. Ces termes peuvent parfois paraître barbares car il arrive qu’on s’en serve sans même les expliquer. Pour parer à ce petit problème, voici un petit lexique de la prise de parole afin de vous guider dans l’utilisation de ces concepts un peu trop abstraits pour ceux qui font simplement par expérience.

Bruit : Le bruit est un élément en communication qui est souvent négligé. C’est pourtant un élément clé d’où son apparition ici, en première place du lexique de la prise de parole.

Il est régulièrement oublié voire nié alors qu’il est présent partout. Vous l’aurez compris, le bruit est tout ce qui empêche l’orateur de délivrer son message dans de bonnes conditions.

Il peut s’agir notamment de bruit à proprement parler mais il peut également s’agir d’un défaut d’élocution de l’émetteur du message, une difficulté d’audition du public. Le bruit peut aussi être plus subtil. Il peut s’agir d’un cadre de référence différent : le sens de mots ou des idées est déformé à cause de la culture ou le vécu du public. Absence de contact.

Canal : Le canal est le moyen utilisé pour émettre le message (oral, écrit, …). Cela fait référence également au média (image, vidéo, enregistrement vocal, PPT…)

Contexte : Le contexte est la situation dans laquelle on parle. Parmi les éléments contextuels, nous trouvons notamment, les raisons qui ont donné lieu à cette communication, le lieu dans lequel ça se passe, mais on retrouve également des éléments comme la culture et l’identité des présents

Discours : C’est le discours de l’orateur qui porte le message et le sens. C’est aussi l’élément le plus simple à maîtriser lors d’une prise de parole car il peut être maîtrisé avec un minimum de préparation. Les plus timides peuvent donc s’appuyer sur cet élément afin de réussir sa prise de parole en public.

Émetteur / énonciateur : Quand on parle d’émetteur dans la communication, on parle de l’orateur, c’est  à dire celui qui tiendra son discours face à un auditoire.

Feedback : Le Feedback est le mot anglais pour parler de retour. Il s’agit des retours que le récepteurs émettent en réaction au message du destinateur (celui qui parle). Ces retours peuvent être de toute nature, volontaires ou involontaires, verbaux et non-verbaux. On peut parler aussi de boucle de rétroaction pour parler des retours.

Exemple : un personne qui se lève et sort en montrant son mécontentement. Une personne qui bâille en gesticulant, des binômes qui se mettent à parler entre eux, un hochement de tête répété. Quelqu’un qui interrompt pour poser une question…

Message : Le message est l’élément stratégique du discours. En effet, le discours est censé porter un message qui découle de plusieurs éléments : le sujet et l’objectif de l’orateur notamment. Il doit être considéré et soigné de façon à ce qu’il contienne, l’idée ou les idées avec lesquelles l’orateur veut que son auditoire parte.

Non-verbal : Le non-verbal fait référence aux signes non verbaux que l’émetteur peut produire de façon consciente ou non et qui vont être perçus par son auditoire. Le non-verbal peut confirmer ce qui est dit mais il peut aussi le contredire ou simplement le desservir car sans rapport avec ce qui est dit. Dans ce cas le non-verbal fera partie du bruit.

Orateur : L’orateur est le preneur de parole ou l’émetteur du message. C’est sur lui que repose, pour beaucoup, ce qui va se passer dans l’assemblée. En effet, accroche-t-il son auditoire, se montre-t-il dynamique, intéressant, drôle… ? Afin d’atteindre son objectif et faire passer son message, il va notamment s’appuyer sur le Feedback de son auditoire mais également des techniques oratoires et de la structure de son message pour captiver son public.

Public : On parle de public lorsqu’on imagine un groupe. Le récepteur est composé de plusieurs personnes connues ou non de l’orateur. Si souvent on se focalise sur soi en tant qu’orateur, ce dernier gagne à soigner la relation avec son auditoire. En effet, de mon point de vue, l’orateur gagne à considérer son public comme le protagoniste du moment et à laisser son égo de côté pendant qu’il parle.

Récepteur / Destinataire : Le récepteur est la personne ou le groupe de personnes qui écoutent l’orateur. C’est l’élément dans la communication auquel il faudra veiller pendant le discours : Est-ce que l’émetteur est attentif, comment réagit-il, a-t-il envie d’interagir avec l’émetteur, …?

Référent : Il s’agit ici du sujet dont on parle, il est aussi influencé par le contexte dans lequel on s’exprime, on reçoit le message.

Reformulation : Quand on parle de reformulation, on pense souvent au récepteur du message qui reformule ce qui a été dit afin de vérifier sa propre compréhension de ce qui a été dit. Pour ce qui me concerne, bien que ceci soit vrai, la reformulation peut être utilisée par l’orateur afin de s’assurer que le message a été compris.

Verbal : Le verbal par opposition au non-verbal, dans le cadre de la prise de parole, est tout ce qui est dit à travers les mots. C’est ce qui est du domaine de l’explicite.

Paraverbal : Le paraverbal fait partie du non-verbal et se concentre sur ce qui permet de nuancer le message relatif à la voix : le ton, le rythme, l’intonation, les silences. Le paraverbal est ce qui est relatif au bruit produit par l’orateur ou à son message implicite. C’est-à-dire, qui n’est pas dit directement avec les mots.

Au-delà du lexique de la prise de parole

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter l’article wikipedia sur le schéma de Jakobson

Si ce lexique se présente dans le contexte de la prise de parole en public, il peut aisément être extrapolé à toute forme de communication : enseignement, jury d’examen, entretien d’embauche, entretien de vente, échange téléphonique vocal mais aussi, en communication écrite (email, lettre, sms) et publicitaire (affiche, site internet, pop-up, vidéo, bande d’annonce…).

Pour aller plus loin vous pouvez aussi consulter la vision de Laswell, expert en communication de masse.

Vous connaissez un terme qui ne figure pas ici et qui devrait à tout prix en faire partie ? Laissez-moi un commentaire et je l’intégrerai volontiers 😉

Partager l'article

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Résoudre : *
24 × 16 =


Bienvenue sur Amoilepublic !

Vous pouvez recevoir gratuitement le plan d'action pour vous débarasser définitivement de votre mauvais stress.

Une méthode pas à pas pour vivre plus sereinement vos apparitions et prises de parole en public.

Merci pour votre confiance !

Bienvenue !

Pour vous remercier de votre visite, recevez gratuitement le plan d'action pour se débarasser du stress.

Vous apprendrez une méthode pas à pas pour mieux vivre vos prises de parole en public à travers la mise en place un plan d'action simple.

Encore merci !

%d blogueurs aiment cette page :