Comment lutter contre le manque de confiance en soi ? - #1

Dépasser le manque de confiance en soi

Le manque de confiance en soi est un problème qui touche de nombreuses personnes. Vous pouvez être concerné si vous vous sentez empêché d’une manière ou d’une autre dans la réalisation de vos projets.

Il se manifeste par des signes qui peuvent être facilement identifiés. Si vous pensez que vous souffrez d’un manque de confiance en vous-même, essayez de repérer les symptômes suivants !

Les symptômes les plus fréquents dans le manque de confiance en soi

  • 1. Faible estime de soi : Si vous avez une opinion globalement négative de vous-même, c’est un signe que votre confiance en vous est faible. Vous vous sentez peut-être indigne et ne méritez pas de réussir ou d’être heureux.
  • 2. Manque de motivation : Lorsque vous avez peu confiance en vous, il peut être difficile de vous sentir motivé pour faire quoi que ce soit. Même si vous avez des objectifs voire des rêves, un déficit de confiance en soi peut rendre difficile le passage à l’action.
  • 3. La peur de l’échec : Les personnes ayant une faible confiance en elles ont souvent peur de l’échec et évitent de prendre des risques. Cela peut constituer un obstacle majeur à la réussite.
  • 4. La peur de la critique : La peur d’être jugé est un autre signe marquant de manque de confiance en soi. Les personnes qui souffrent de cette peur ont tendance à se rendre trop discrètes. Elles préfèrent généralement se taire et évitent de s’exprimer ou de partager leurs opinions.
  • 5. Difficulté à prendre des décisions : le déficit de confiance en soi peut rendre difficile la prise de décisions, même lorsque les enjeux faibles ou insignifiants. Cela est dû au fait que vous pouvez avoir peur de choisir la mauvaise option et de vous sentir en échec.
  • 6. Le manque d’assertivité : on vous a manqué de respect et vous encaissez sans broncher ou passez de paillasson à hérisson sans transition.

Si si vous pensez souffrir d’un manque de confiance en vous, essayez d’identifier si vous êtes concerné par l’un des signes ci-dessus. Si c’est le cas, il est peut-être temps d’agir et de commencer à travailler pour améliorer votre confiance en vous.

Je pourrais vous dire « Bonne chance ! », mais avant de se quitter, voici quelques pistes pour développer votre assurance et en finir avec le déficit de confiance en soi.

Manque de confiance en soi : en finir

Développez votre assurance dans la réalisation de vos objectifs

Segmentez vos objectifs en tâches

La première étape consiste à diviser vos objectifs en une série de tâches. Les diviser vous permet de mieux les gérer et d’en relativiser la difficulté. Allez-y donc étape par étape. Bientôt, votre détermination vous permettra de cultiver la confiance en vos propres capacités grâce à vos petites avancées.

Concentrez-vous sur vos réussites, même les plus petites

Les gens ont tendance à se concentrer sur leurs échecs et à oublier toutes les petites choses qu’ils ont faites qui ont eu un impact positif. Il est facile de se sentir démotivé et de tout voir en noir quand on ne réussit pas rapidement. Le manque de confiance en soi s’installe de lui-même. C’est pour cela qu’il est important de se souvenir que tout commence par un premier pas.

Vos points forts ne s’arrêtent pas aux grandes choses que vous avez accomplies. Ils concernent aussi ces actions, faits et gestes que vous réalisez régulièrement et auxquels vous n’accordez aucune importance parce qu’ils vous paraissent naturels.

Cependant, si vous prenez un peu de recul, derrière chacun de ses actes se cachent de vraies compétences. Si vous vous concentrez sur ces dernières, vous serez en mesure de réussir ce que vous souhaitez.

Commencer tout petit en vous appuyant sur ces compétences que vous ignorez est une voie sûre pour progresser. En effet, segmenter vos objectifs en de simples tâches sans importance, vous permet de rendre insignifiant le chemin que vous devez parcourir pour les réaliser et en finir avec votre manque de confiance en soi. Mais attention, ces petites étapes peuvent être faciles à oublier lorsque vous êtes focalisé sur le résultat final. Pourtant, elles ne sont pas moins importantes, car elles constituent le chemin. Si vous gardez cela à l’esprit, vous serez en mesure de célébrer les petites victoires et de continuer à avancer dans la poursuite de vos rêves.

Entourez-vous de personnes positives et inspirez-vous d’elles

Vous retrouver dans un environnement relationnel positif, avec des personnes qui partagent des intérêts et des convictions comparables aux vôtres, va vous dynamiser et booster votre motivation. Votre envie d’agir se verra décuplée. Le soutien des autres devrait vous aider à renforcer votre confiance en vous encourager jour après jour.

En effet, Les personnes qui vous entourent peuvent avoir un impact énorme sur votre propre attitude et votre motivation. Si vous êtes entouré de personnes négatives, il est facile de se laisser entraîner dans leur spirale, de perdre votre motivation et de laisser se réinstaller le manque de confiance en soi. Au contraire, si vous êtes entouré de personnes inspirantes, vous serez plus susceptible de vous sentir motivé et d’avoir une attitude positive.

Les modèles sont importants, et en vous exposant à une dynamique d’expérimentation positive, vous serez plus susceptible de suivre leur exemple.

Envisagez de voir votre verre à moitié plein

Enfin, apprenez à accepter les compliments et à reconnaître le mérite de vos réussites. Il est indispensable de prendre du recul et de mesurer vos propres progrès. Reconnaître vos réalisations est une étape clé pour développer la confiance en soi et en ses capacités.

Il n’existe pas de solution miracle au manque de confiance en soi, mais la détermination à mettre un pas devant l’autre et avancer à sa mesure, est la meilleure garantie pour retrouver son assurance. Chacun son chemin, mais avec du travail et de la persévérance, vous pouvez acquérir la confiance dont vous avez besoin pour réaliser vos rêves.

Un dernier point peut-être, rappelez-vous, le chemin que vous entreprenez ressemble plus à celui d’un marathon qu’à celui d’un sprint. Gérez votre énergie.


Prenez conscience de vos pensées négatives

Les pensées négatives peuvent être perçues comme naturelles lorsqu’on se retrouve en pleine spirale de perte de confiance. On risque de les prendre comme la réalité. Le fait est que, cependant, nous ne sommes jamais nos pensées.

Ce qui est vrai pour nos pensées, l’est aussi pour nos émotions. Ces dernières ne sont que des informations dont il faut tenir compte, mais qu’il faut tenir comme telles et comme rien d’autre. En effet, tant qu’on ne prend pas conscience de cette réalité, les émotions peuvent vous submerger et s’alimenter les unes les autres avec les pensées.

Quand on se retrouve dans une telle situation, il ne reste plus qu’une chose à faire se centrer sur l’ici et maintenant.

C’est l’heure du repas ? Il faut alors se faire à manger, mettre la table et s’asseoir pour manger.. C’est l’heure d’aller se coucher ? Il est temps alors de faire un brin de toilette, se laver les dents, mettre un peu d’ordre dans la chambre à coucher et prendre un bon livre.

Ralentissez et faites juste ce que vous avez à faire. C’est le meilleur moyen pour prendre conscience de ses pensées et émotions négatives relativiser et les mettre à distance. Une fois reconnues, vous pourrez diriger vos actions vers ce qui compte vraiment pour vous qu’il s’agisse de survivre ou de faire de la place à vos rêves.

Acceptez vos imperfections et apprenez à vous aimer tel que vous êtes

À quoi sert de vouloir être parfait ? Personne ne l’est. Comme disait ma grand-mère, à chaque jour suffit sa peine. Chaque jour faites votre job et chaque soir vous serez un peu meilleur, soit parce que vous vous êtes renforcé dans ce que vous savez faire, soit parce que vous avez commis des erreurs dont vous saurez tirer les leçons. La vie est un processus d’apprentissage et de croissance.

Pourquoi se montrer impatient ? Rien de pire pour s’améliorer ! Pensez aux bébés : ils ne se rendent pas compte qu’ils apprennent. Ils font juste ce qu’ils leur passe par la tête et chaque jour, chaque semaine, ils s’améliorent sans même s’en apercevoir. On dit d’eux qu’ils sont des éponges et ma petite théorie tient en quelques mots. Qu’est-ce qui fait qu’ils apprennent aussi facilement ? C’est simple, ils ne sont pas crispés sur le résultat.

Comment pouvez-vous mieux vous accepter ? Faites juste ce que vous avez à faire et le reste viendra. Vous n’aurez pas besoin d’apprendre à vous aimer, vous vous rendrez compte que vous êtes aimable. Les gens qui sont heureux avec eux-mêmes sont les plus attrayants aux yeux des autres. Vous ne vous en rendez probablement pas compte, mais les gens vous aiment probablement déjà.

Apprenez à dire non quand il le faut

Pour lutter contre le manque de confiance en soi, il est important de savoir dire non quand on en a envie ou quand c’est nécessaire de le faire pour soi ou pour les autres. Cela peut sembler facile, mais beaucoup de gens ont du mal à se montrer assertifs à la moindre montée de stress. Ils ont tendance à trop se concentrer sur les besoins ou désirs des autres et s’oublient eux-mêmes en pensant qu’ils auront un jour le temps pour eux.

Apprendre à dire non est un sacré remède pour lutter contre le déficit de confiance en soi. Cette compétence vous permettra, en effet, de faire un tri salutaire dans vos tâches et vos relations. C’est, de mon expérience, l’un des moyens les plus directs pour reprendre le contrôle de sa vie et se voir obligé de décider pour soi et de la direction que l’on veut pour sa propre existence.

Cela peut paraître égoïste et l’on peut se sentir coupable, mais derrière ces croyances et émotions négatives, se cachent parfois quelque chose de très puissant, l’ivresse de la liberté. Alors, si vous avez envie de dire non, soyez prêt et accueillez l’inconnu !

Prêt à passer à l’action ?

Vous me lisez encore ? J’en suis flatté. Je me suis un peu enflammé, mais merci. C’est à vous. Passez à l’action, ne serait-ce qu’en notant par écrit vos objectifs. Faites votre première liste de tâches et mettez-vous à la recherche d’autres talents qui ont envie d’aller de l’avant.

Les 3 clés pour s'affirmer PDF

Vous aimez comprendre et avez besoin de connaître les causes à ce déficit ? Voici quelques pistes qui pourraient vous aider dans la compréhension des causes qui vous concernent personnellement.

D’où vient le manque de confiance en soi ?

La timidité excessive, la peur du regard des autres et le perfectionnisme toxique sont des causes sur lesquelles vous pouvez agir. La timidité excessive, notamment, empêche les individus de prendre la parole en public, de faire face aux difficultés ou plus simplement de demander de l’aide et d’aller vers les autres. Pour vous dire le fond de ma pensée, en ce qui me concerne cette timidité n’est en réalité qu’un manque de pratique du courage.

La peur du regard des autres est une crainte paralysante qui entrave l’action et l’accomplissement de ses objectifs. Elle est une clé du manque de confiance en soi. Cependant, en réalité, le plus souvent, il s’agit de la peur de son propre jugement. Pensez-y, on ne fait pas d’omelettes sans casser des oeufs et l’omelette est rarement ratée !

Quant au perfectionnisme, vous croyez peut-être qu’il va vous aider à obtenir d’excellents résultats. C’est peut-être contre-intuitif, mais généralement, c’est le contraire. A moins d’être un technicien de haut niveau ou un expert, votre perfectionnisme vous fera abandonner la plupart de vos projets. Pensez et aux bébés et soyez réaliste. La plupart du temps, on manque simplement de pratique et vouloir atteindre la perfection est irréaliste.

Ces trois causes ont un impact négatif sur la confiance en soi, mais dans la vraie vie, il suffit de se concentrer sur l’ici et maintenant pour agir de façon ajustée et retrouver progressivement la confiance en soi.

Vous vous posez des questions ? Pourquoi ne pas profiter d’un entretien de découverte gratuit ?

Laisser un commentaire

Temps de Prendre votre place ?

Découvrez l'assertivité

Apprenez à vous affirmer avec bienveillance