14 Sujets de conversation pour briser la glace

14 idées de sujets de conversation pour briser la glace

Comment faites-vous pour choisir les bons sujets de conversation lorsque vous débarquez quelque part ou que vous faites une nouvelle rencontre ? Utilisez-vous les mêmes sujets au travail que dans un cadre plus détendu ? Avez-vous des sujets fétiches qui vous permettent de briser la glace à coup sûr ou vous retrouvez-vous quelque peu dépourvu lorsque le silence s’installe ?

C’est à cet instant même que beaucoup ont rêvé de disposer d’une liste de sujets de conversation dans laquelle piocher en cas de trou noir. Savoir avec quel sujet entamer la conversation permet de se détendre et de se connecter vraiment à ses nouveaux interlocuteurs. Se faire sa propre liste est un bon moyen pour développer son aisance relationnelle.

En effet, tous les sujets ne se valent pas et en fonction de la situation, si vous choisissez mal vos sujets, vous risquez de passer pour quelqu’un de maladroit ou pire. Personne n’a envie de se voir attribuer l’image de lourdaud ou de personne sans intérêt.

Comment avoir des sujets de conversation ?

Voici une liste d’idées non exhaustive sur les sujets de conversation que vous pourriez aborder afin de dépasser les premières minutes d’une rencontre quelle qu’elle soit : pause-café, métro, restaurant, mais aussi entretien ou interview dans un format de plus en plus commun… le style décontracté.

N’ayez crainte. Si à la fin de cet article vous n’avez pas trouvé au moins trois thèmes avec lesquels vous êtes à l’aise, je vous offre un entretien pour débloquer la situation.

On y va ?

Au-delà du simple passe-temps, se présenter au rendez-vous au lieu de rester cloitré chez soi, d’éviter la rencontre ou prendre la fuite à la dernière minute, faire de nouvelles rencontres professionnelles présente de nombreux avantages.

Vous restez ainsi, à l’écoute du marché, à la recherche de nouvelles opportunités, mais, plus modestement, vous vous préparez à ce moment que de nombreux quadra et quinquagénaires redoutent : le licenciement ou pire encore, l’ennui à son poste actuel.

Avoir de la conversation devrait vous permettre de faire bonne impression, de marquer des points dès les premiers instants d’une entrevue, mais le plus souvent, de garder une bonne fluidité dans ses échanges et entretenir une compétence clé au travail : l’aisance relationnelle.

Avant d’aborder la liste, je veux citer deux incontournables qui permettent de s’en tirer en cas de fortes émotions. Ils permettent de se mettre dans le bain et permettent souvent de faire la transition vers des sujets de conversation plus vastes.

Démarrer la conversation

1. La météo

Ce sujet peut paraître bateaux, mais c’est un incontournable en cas de pluie, de canicule ou de grand froid. Vous pouvez facilement aborder les erreurs de prévision de météo, comparer avec une date précédente ou vous projeter dans votre prochaine activité en extérieur.

2. Avez-vous trouvé facilement ?

Si vous vous êtes donné rendez-vous sans connaître le lieu où vous vous rendiez, vous pouvez partager vos premières impressions et répondre à la question. Embrayez rapidement sauf si votre interlocuteur s’y attarde.

à la recherche de sujets de conversation pour briser la glace

3. S’intéresser à l’autre à travers son identité comme sujet de conversation

C’est un sujet facile et accessible à tous. Une seule précaution, mais de taille, à prendre avec ce sujet : veiller à respecter l’intimité de son interlocuteur en évitant d’être trop intrusif. Gardez à l’esprit qu’il existe une distance « la bonne distance » à trouver avec les nouvelles connaissances.

Une question à laquelle j’aime bien répondre lorsqu’on m’aborde, est celle de mon accent : « il vient d’où ce petit accent que tu as ? ». Cependant, comme je le disais plus haut, les sujets autour de l’identité est souvent sensible. Je préfère donc garder ce sujet pour un deuxième entretien ou à utiliser seulement une fois la glace est brisée.

À mon sens, le sujet sur l’identité comme « ice breaker » est une fausse bonne idée qu’il vaut mieux garder pour plus tard.

Sujets pour briser la glace

4. Les thèmes de conversation autour du travail

Le classique « Que fais-tu dans la vie ? » fait partie des sujets les plus récurrents. Tout le monde s’y est préparé et il en ressort toujours des sujets annexes qui permettent de dévier facilement en cas de nécessité. Aussi, si votre interlocuteur ne travaille pas, la question est assez large pour qu’il puisse répondre en toutes circonstances. Il est possible de partager des expériences intéressantes qui éveilleront l’intérêt de vos interlocuteurs autour du travail ou de leurs passions.

Vous pouvez très vite parler de situations délicates ou au contraire d’expériences dans lesquelles vous avez brillé.

Attention néanmoins. Si vous êtes passionné par ce que vous faites, pensez très vite à redistribuer la parole pour rester dans l’échange et épargner l’attention de celui ou celle qui vous écoute. Un bon dosage de ces différents éléments devraient vous permettre de faciliter l’empathie, d’éveiller l’intérêt tout en maintenant une conversation vivante.

5. Aborder les sujets de l’actualité

En effet, ce sujet présente un fort intérêt. Il vous permet de découvrir votre interlocuteur tout en développant une meilleure compréhension du contexte où vous vivez.

Un autre sujet de conversation qui fait des émules est celui de l’actualité. Tout le monde à son avis sur les sujets d’actualité et même le plus déconnecté d’entre nous peut y trouver un intérêt.

Ce sujet est donc parfait pour entamer une conversation : nous sommes tous logés à la même enseigne et de plus, il s’agit d’un sujet facile. Qu’il s’agisse d’un phénomène de société, un fait divers ou d’un drame à l’autre bout du monde, le caractère émotionnel de l’information éveille l’intérêt de tous. Une fois l’information partagée, il est aisé de trouver d’autres informations de même catégorie ou au contraire de s’y attarder et débattre de façon légère. Attention, si vous avez un caractère plutôt « engagé » à ne pas vous attarder excessivement dans le mode débat qui peut être clivant.

Servez-vous plutôt de ce sujet pour découvrir l’autre : vous en saurez davantage sur ses valeurs, sensibilités et point de vue sur le monde. Si la connexion se fait, vous aurez tout le loisir de débattre une prochaine fois.

6. La ville dans laquelle vous vous trouvez et ses bonnes adresses

Un autre des sujets de conversation à la fois sûr et intéressant est celui de la ville dans laquelle vous vous trouvez. La qualité de vie, le voisinage, l’activité, les loisirs et commerces dans la ville. Vous aborderez ainsi rapidement les bons plans que la ville vous offre. Dans un second temps, il est facile de faire évoluer la conversation autour de vos villes et lieux préférés.

À travers ce sujet, vous approfondirez votre connaissance du paysage urbain dans lequel vous évoluez. Vous glanerez ou partagerez de cette façon des informations précieuses pour améliorer votre quotidien (bons plans pour se déplacer, se garer, se divertir, rencontrer du monde, les évènements à venir… ou des opportunités de travail).

Enfin, vous pourrez toujours dériver vers le tourisme local, vos prochaines envies de sortie et pourquoi pas, lancer une invitation.

Sujets pour aller plus loin dans la conversation

7. Je cherche des idées de loisirs. Quels hobbies pratiquez-vous ?

Vous pouvez poser cette question ou une variante de façon ouverte. Il est facile d’y répondre et il vous suffit d’écouter attentivement. Rebondissez sans interrompre. Il est fort probable que votre interlocuteur vous rende la politesse en vous posant la question en retour. Quoi de mieux pour se montrer sous son meilleur jour que de parler de ses loisirs ? Profitez-en sans oublier de faire circuler la parole.

8. La famille, les enfants et votre enfance

sujets de conversation autour de la famille

Ce sujet de conversation pourrait-être subdivisé, mais ce qui compte, c’est que vous ayez à l’esprit cette orientation de la conversation vers des sujets plus intimes. Une fois vous aurez abordé des sujets plus pratiques, quel que soit le type de relation que vous démarrez, y compris commerciale, vous pourriez ressentir une certaine fatigue des sujets « passe-temps » ou « pratiques ». C’est alors le moment de prendre congé ou d’inviter à un peu plus de « profondeur ».

L’avantage de ce thème, c’est qu’il est pratiquement intarissable et vous ne parlez que de ce dont vous avez envie : aucune pression donc.

Voici quelques idées de questions :

  • Qu’est-ce que vous avez le plus aimé enfant ?
  • Quelles sont les grandes étapes de votre enfance ?
  • Avez-vous vécu des évènements qui vous ont marqué tout particulièrement ?
  • Quels étaient vos jeux préférés ?

Parler de famille, c’est parler bien évidemment des enfants quand on en a. C’est aussi aborder le sujet des parents, des grands parents, mais aussi de la fratrie. Avez-vous des frères et sœurs ? Êtes-vous enfant unique ? Avez-vous grandi dans une grande famille ? Quelle place occupez-vous dans votre fratrie ? Êtes-vous l’ainé ?

Vous ignorez comment choisir les meilleures questions ? Partez de votre expérience, de celle que vous auriez envie de partager. Vous pouvez aussi vous intéresser à l’opposé de votre expérience. Voici un exemple : J’ai remarqué que les enfants uniques ont rêvé d’avoir des frères et soeurs. En revanche, il est fréquent qu’une personne ayant connu une grande fratrie ait rêvé d’être enfant unique….

Sans entrer dans la psychologie de comptoir, vous pouvez simplement montrer de la curiosité ou de l’admiration pour des vies complètement différentes de la vôtre.

Parlez de vos meilleures anecdotes, de vos meilleurs souvenirs, de vos origines. Si vous arrivez à ce sujet, c’est qu’un climat de confiance s’est installé. Honorez cette confiance : empathie et respect sont de rigueur.

Vous vous posez peut-être toujours la question : « comment trouver ses propres sujets de conversation ? ». La réponse est simple. Travaillez votre liste, nourrissez-la de vos idées et si vraiment vous vous sentez perdu avec les idées évoquées, commencez par poser à l’écrit ce que vous pourriez aborder dans chaque rubrique exposée dans cet article.

Mais la préparation « tout seul dans son coin » présente vite des limites : vous n’avez pas vraiment de retour. Testez vos sujets de conversation entre amis. Ils vous feront des retours à travers leur intérêt ou au contraire en proposant, peut-être un peu trop vite à votre goût, d’autres sujets. C’est aussi un bon terrain d’entraînement pour vous exercer à l’assertivité.

9. La nourriture comme sujet de conversation

Vous avez une petite faim ? Envie d’accompagner votre boisson préférée ? C’est l’occasion pour vous servir du sujet récurrent de la nourriture, vos talents de cuisiner et la cuisine du monde. Quoi de mieux comme sujet pour briser la glace et présenter à tour de rôle son plat préféré ?

Il s’agit d’un excellent sujet qui vous permet de prolonger ce moment en évoquant vos meilleures adresses pour dîner. Mais, pourquoi pas parler aussi de vos habitudes et secrets alimentaires pour garder la forme ou encore parler du dernier régime à la mode.

10. Êtes-vous plutôt Netflix, HBO ou toile dans le cinéma du quartier ?

Depuis l’avènement des séries Netflix et consorts, il devient très facile d’échanger autour de ses goûts cinématographiques. Inutile d’être un connaisseur. Parler de ses films ou séries préférés ou du dernier blockbuster à la fois accessible et prolifique. Vous pouvez, en effet, commenter et donner votre point de vue sur le dernier film ou série que vous avez vu. Ce qui est extraordinaire avec le cinéma, c’est que c’est un excellent moyen de parler de tous les sujets que nous avons abordés ici.

11. L’humour

humour et sujets de conversation

Nous connaissons tous autour de nous quelqu’un qui se distingue par ses traits d’esprit, ses blagues et plaisanteries. Sans être un sujet à part entière, il est néanmoins un moyen de passer un excellent moment, de détendre l’atmosphère ou de faire une transition vers d’autres sujets de conversation. Ce moyen d’établir une connexion avec quelqu’un vous distinguera, car elle requiert d’un minimum de préparation ou d’un don.

Listez vos meilleures blagues. Écoutez-en régulièrement et répétez-les. Elles sont toujours appréciées quand l’humoriste sait faire preuve d’à propos.

Pour peu que vous maitrisiez l’humour et que vous soyez à l’aise avec, vous disposez d’un excellent moyen de tester subtilement l’humour de votre interlocuteur et découvrir sa sensibilité à l’humour. Si cette rubrique vous intéresse, vous pourriez être intéressé par la prise de parole en public et ses saboteurs.

Attention aux différentes sensibilités. Le sujet de conversation drôle n’est pas le même pour tous.

Pour une conversation en confiance

12. Les peurs

C’est un sujet peu commun, mais lorsque la conversation s’étire c’est le genre de sujet qu’on peut aborder avec les amis ou la famille. Quand on en arrive à de tels sujets, c’est que la connexion est établie. Bravo !

Cela peut être abordé à la façon d’un jeu. Un niveau d’intimité moindre est alors suffisant et dans une conversation à plusieurs, une belle émulation pourrait naître.

Quels peurs aborder ?

Il peut s’agir de peurs réelles, irrationnelles ou encore liées avec l’actualité du moment.

Commencez par les cauchemars dont vous avez le souvenir et que vous auriez envie de partager. J’émettrais cependant une réserve. Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’un des convives, abstenez-vous. Donnez-vous le temps pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’un collègue toxique.

13. J’aime, je n’aime pas

Voici une autre thématique à aborder facilement dès les premiers instants. Rien de plus facile que de parler de ses préférences après avoir évoqué la météo ou, mieux encore, après avoir commandé un verre ou choisi sa boisson préférée à la machine à café. Parler de ses préférences est un sujet facile qui peut présenter un caractère ludique et très dynamique.

14. Rêves et projets

Que rêviez-vous de devenir quand vous étiez enfant ? Qu’est-ce qui vous a fait prendre une voie différente ou au contraire vous êtes-vous rapproché de votre rêve ? Quels sont les projets qui vous tiennent le plus à cœur ? Rencontrez-vous des difficultés ou avez-vous un plan d’action que vous suivez et qui vous mène droit au but ?

Inutile de tomber dans quelque chose de parfaitement défini. Vous pouvez très bien évoquer une idée vague et l’explorer ensemble. Vous pourriez aussi vous contenter de parler de vos projets pour le week-end ou la semaine à venir.

Vous le savez bien, les échecs et abandons sont aussi des sujets de conversation pour faire connaissance et établir d’excellentes connexions. Vous vous montrez authentique et honnête, mais vous pouvez aussi partager ce que vous avez appris de ces expériences qui pourraient être perçues comme moins positives…

Vous avez l’embarras du choix et ne savez pas que choisir ? Laissez-vous aller au feeling ou faites votre liste de sujets, fermez les yeux et pointez du doigt au hasard un sujet sur votre bloc-notes.

Vous avez fait le tour des sujets et précisément ce jour aucun des sujets ne vous inspire ? Vous avez peut-être un goût pour l’aventure et aimez faire preuve de créativité. Dans ce cas, feu !

Inspirez-vous de ces quelques question pour inventer la vôtre :

Avez-vous fait dans votre vie quelque chose dont vous êtes particulièrement fier / pas fier du tout ?

  • Si votre vie était un film, quelle titre porterait-elle ?
  • Avez-vous une compétence rare ? Vous pouvez aussi essayer : Quelle est la chose la plus bizarre que vous sachiez faire ?
  • Vous pensez à d’autres idées de sujets de conversation ? Sentez-vous libre de les partager en commentaires.

En creusant un peu plus, vous devriez pouvoir en tirer plus de 100 sujets de conversation pour vos prochains événements, soirées et rencontres. Pratiquez et vous ne serez plus jamais à court d’idées.

Les 3 clés pour s'affirmer PDF

Besoin d’un coaching pour développer votre aisance relationnelle ? Prenez rendez-vous pour un entretien de découverte.

Laisser un commentaire

Temps de Prendre votre place ?

Découvrez l'assertivité

Apprenez à vous affirmer avec bienveillance